Aller directement au contenu

Le sommeil et les saisons : le printemps

Après notre premier épisode consacré au sommeil en hiver, nous sommes heureux de vous retrouver cette semaine pour célébrer le second épisode de notre saga consacrée au sommeil. L´arrivée des beaux jours a-t-elle vraiment un effet particulier sur nos nuits ?

Épisode 2 : notre sommeil au printemps

La température augmente doucement… mais sûrement ! Les périodes d’ensoleillement sont plus longues, plus intenses et vous vous sentez plus optimiste au fil des jours ? Pas de doute, le printemps arrive !

Fleurs au printemps

(Source image : Pixabay)

Le printemps affecte-t-il notre sommeil ?

Selon le Huffington post, l’arrivée des beaux jours nous épuiserait. Nous aurions même plus de mal à nous lever le matin alors que nous pensions enfin sortir de notre léthargie hivernale ! Cela serait, en effet, dû au syndrome du « sommeil printanier » : la circulation interne de notre corps serait chamboulée par le changement de saison.

Heureusement, cela est temporaire et l’arrivée du printemps nous met souvent de bonne humeur et nous permet de penser de manière plus positive. Cela se répercute forcément sur notre sommeil et nos rêves. L’arbre ci-dessous va lui aussi bientôt sortir de son hibernation et vous offrir de jolies feuilles et fleurs : pensez-y la prochaine fois que vous vous sentirez un peu déprimé 🙂 !

arbre en hiver

(Source image : Pixabay)

Quels sont les éléments pouvant perturber notre sommeil ?

Les jours s´allongent et peuvent dérégler notre horloge biologique au début du printemps. En effet, nous sortons plus souvent le soir entre amis et nous souhaitons généralement rester dehors plus longtemps, bref nous nous couchons plus tard et nous dormons moins !

De plus, d´ici quelques semaines nous passerons à l’heure d’été et nous perdrons une heure de sommeil…! Tous ces événements entraînent une désynchronisation entre les horaires du soleil et le cycle de notre horloge biologique.

Outre la luminosité et le changement d’heure, la nature revient aussi lentement à la vie et va libérer son pollen en grande quantité dès le mois d’avril. Les allergiques sont sujets aux rhinites (le fameux rhume des foins) et pourront ainsi se sentir plus fatigués que d’ordinaire.

Enfin, les températures devenant plus clémentes, nous avons tendance à laisser la fenêtre ouverte plus souvent la nuit. Les bruits venant de l’extérieur peuvent alors être source de perturbation pour notre sommeil : trafic routier, voix, chants des oiseaux (qui eux aussi se réveillent au printemps), etc. Si vous êtes sensibles, optez pour des bouchons d’oreilles contre les nuisances sonores. Tout le monde n’a pas de mouette sous sa fenêtre, mais même un petit moineau peut faire un boucan d’enfer 🙂 !

la belle mouette

(Source image : Pixabay)

Ces recommandations sont bien sûr à prendre au second degré car nous savons que vous aimez les gazouillis des oiseaux, que les petits bruits du voisinage vous bercent la nuit et que passer une bonne soirée entre amis même tardivement, cela n’a pas de prix ! Ces petits désagréments ont ainsi l’avantage de nous montrer que la nature est de nouveau pleine de vie et que nous devons en savourer chaque instant, bon ou moins bon 🙂

Et si vous vous sentez un peu fatigué au printemps, voyez le bon côté des choses : l’été arrivera et avec lui notre prochain article sur le sommeil en été !

La journée du sommeil, c’est le 18 mars !

Nous ne pouvions pas passer à côté de cette information inaugurant peu ou prou le printemps. Organisé par l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance (INSV), cette 16ème journée du sommeil aura pour sujet « Le sommeil et les nouvelles technologies ». Celles-ci sont en effet de plus en plus présentes dans nos vies et dans nos nuits  et l’INSV veut ainsi sensibiliser et informer le public sur cette thématique. Une bonne occasion donc pour en apprendre davantage sur son rapport au sommeil et éventuellement remettre en cause ses habitudes de couchage (oui je pense à vous qui lisez vos emails professionnels avant d’aller vous coucher voire même dans votre lit…).

la journée du sommeil

(Source image :INSV)

Et vous comment vivez-vous le changement de saison ? Ressentez-vous de la fatigue au printemps où avez-vous de l’énergie à revendre ? Quoi qu’il en soit, ce proverbe français s’adaptera parfaitement aux beaux jours !

En avril, ne te découvre pas d’un fil.

En mai, fais ce qu’il te plaît.

En juin, de trois habits n’en garde qu’un.

Le matelas Bruno


Dormir sur un matelas Bruno est une expérience unique. Sa mousse haute résilience et sa couche de latex naturel vous prodiguent son incroyable confort, et son ergonomie vous offre le meilleur support aux endroits où vous en avez le plus besoin.

Le résultat : une extraordinaire sensation de détente!

  • 50 nuits d’essai gratuites
  • Livraison et retour gratuits
  • Garantie 10 ans

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *